Mes dernières chroniques

Jane the Virgin Banshee Yonderland Tripped Humans Friday Night Lights Sense8 Sons of Anarchy

Jane the Virgin

Banshee

Yonderland

Tripped

Humans

Friday Night Lights

Sense8

Sons of Anarchy

lundi 6 février 2012

Juliette Forever de Stacey Jay

Titre VF : Juliette Forever
Titre VO : Juliet Immortal
Auteur : Stacey Jay
Genre :  Jeunesse
Editions : Milan (Macadam)
Pages : 341
Année de parution : 2012












QUATRIÈME DE COUVERTURE

Oubliez Roméo qui se tue pour Juliette.
Oubliez Juliette qui se tue pour Roméo.
La vérité? Les deu amants sont devenus immortels... Roméo s'acharne à séparer ceux qui pourraient s'aimer, quand Juliette doit tout faire pour les réunir.

Entre les deux anciens amants tous les coups sont permis. Car l'amour a fait place à la haine. Pour toujours. Vraiment?


MON AVIS

Dès que j'ai vu ce livre, j'ai tout de suite été attirée par sa couverture. Après avoir lu le résumé, j'ai su qu'il rejoindrait bien vite ma PAL et qu'il n'y resterait pas longtemps tellement le concept de revisiter l'une des plus grandes histoires d'amour me plaisait... Bref, ce livre était déjà comme un mini coup de coeur avant même de m'y plonger et je n'attendais qu'une chose, le concrétiser...

Juliette a été trahie par Roméo, celui qu'elle aimait plus que tout. Séduit par l'alternative qui lui a été offerte d'accéder à l'immortalité, il n'a pas hésité à la sacrifier. Des centaines d'années plus tard, elle n'a toujours pas oublié. A présent, ils sont ennemis : lui, Mercenaire et elle, Ambassadrice. 
Ayant vécu une grande partie de son éternité dans les brumes de l'oubli, Juliette ne retourne sur Terre que rarement et prend alors possession d'un corps afin d'effectuer sa mission : réunir deux âmes sœurs. Quant à Roméo, il passe d'un corps mort à un autre et n'a que pour seul but de saboter la mission des Ambassadeurs en incitant un amoureux transit à sacrifier sa moitié afin de rejoindre les Mercenaires et vivre éternellement.
C'est ainsi que Juliette atterri dans le corps d'Arielle Dragland en très mauvaise posture. A côté d'elle, gît le corps sans vie de Dylan... bientôt possédé par Roméo. Elle ne parvient à lui échapper de justesse que grâce à l'aide de Ben, un inconnu qui passait par là. Pour Juliette, c'est le coup de foudre. Elle qui ne croyait plus à l'amour, tombe dans ses filets. 
Mais comment arrivera-t-elle à gérer ses sentiments pour Ben alors qu'elle a l'apparence d'une autre et pire encore, comment arrivera-t-elle à mener sa mission à bien lorsqu'elle découvre que Ben est l'une des âmes sœurs qu'elle doit sauver ? 
Ajouter à ça le fait qu'elle n'arrive plus à joindre les autres Ambassadeurs et que Roméo est toujours dans les parages et lui propose de s'unir à nouveau à lui afin de retrouver leur forme corporelle initiale...

Je trouvais donc l'idée excellente : une Juliette trahie qui, des centaines d'années plus tard, était devenue l'ennemie numéro un de celui qu'elle avait tant aimé. Mais bien vite, je me suis vite rendue compte que le roman m'emmenait dans un univers totalement différent de l'idée que je m'étais faite au préalable...

L'histoire nous est contée du point de vue de Juliette/Arielle. Au début, j'ai eu assez de mal à m'attacher au personnage tellement ses états d'âmes pouvaient être agaçants. Le personnage s'améliore au fur et à mesure du livre mais mes premiers sentiments à son égard ne m'ont jamais vraiment quittés.
Quant à Roméo, il est ici décrit comme le parfait salaud. Normal, nous ne le voyons évoluer que du point de vue de Juliette... et comme elle le méprise, forcément difficile de voir le bon côté du personnage ! Une petite douche froide pour moi qui avait encore en tête le Roméo interprété par Leonardo DiCaprio...
Il en est tout autrement pour Ben qui pour le coup, est devenu le nouveau Roméo de Juliette. Il est gentil, protecteur, aimant, compréhensif... Par contre, pour moi le déclic ne s'est pas produit. 
Et pour finir, il y a Gemma, la meilleure amie d'Arielle. Elle est complètement imbue de sa personne et je l'ai trouvé vraiment détestable dans sa façon de traiter son amie et aussi, sa façon de se servir des autres.
Premier petit bémol donc pour les personnages qui sont convaincants dans leur rôle dans l'histoire mais pas très attachants.

Le style est simple et fluide, peut-être un peu trop axé jeunesse par moments, mais très agréable dans l'ensemble. L'auteure est forte pour nous emmener dans son jeu et je n'avais vraiment aucune idée où tout ça allait m'emmener. Surprise totale donc car à aucun moment, la fin ne m'a paru claire comme de l'eau de roche. Au contraire, je n'ai jamais arrêté de m'interroger sur l'issue de l'histoire.
Le moins que l'on puisse dire, c'est que le roman est parfaitement arrivé à me déstabiliser. L'histoire de Roméo et Juliette est tellement dénaturée que nous n'avons plus aucun point de repère. 
J'ignore si c'était l'effet désiré, mais la lecture est loin de m'avoir laissée indifférente, même des jours après l'avoir terminée, et faut reconnaître que ça, c'est assez rare !

Par contre, j'avoue que certains points sont restés assez vagues pour moi. Notamment, l'explication finale sur les Mercenaires et les Ambassadeurs qui m'a paru assez brouillonne et très tirée par les cheveux. Au final, je me suis un peu perdue dans tout ce flot d'informations...

En résumé, l'idée de départ était excellente et je ne demandais qu'à adhérer à l'univers mais malheureusement le charme a eu du mal à opérer sur moi. Et pourtant ce n'est pas l'envie qui manquait de mon côté ! 
Le roman revisite intégralement le mythe de Roméo et Juliette et en fait une histoire à part entière totalement originale. Je pense que j'aurais eu plus de facilité à vraiment rentrer dans l'histoire si j'étais parvenue à dissocier le roman de l'oeuvre de William Shakespeare car sur le coup, elle est beaucoup trop dénaturée pour moi.
Juliette Forever reste néanmoins une lecture très agréable qui, même si elle ne m'a pas réellement conquise, est loin de m'avoir laissé totalement indifférente. Un roman qui devrait sans aucun doute plaire aux moins puristes que moi !

Un deuxième tome, centré sur Roméo, est prévu pour août 2012 en version originale. Bien que je ne l'attends pas de pied ferme, je suis néanmoins curieuse de connaître la version des faits de son point de vue et de voir comment les choses vont tourner pour lui. 

Ce que j'ai aimé : Une lecture qui ne vous laisse pas indifférente.
Ce que je n'ai pas aimé : Une histoire d'amour mythique complètement dénaturée.

Un grand merci aux Éditions Milan.

1 commentaire:

  1. Dommage, c'est vrai qu'elle est attrayante cette couverture ;)

    RépondreSupprimer