Mes dernières chroniques

Jane the Virgin Banshee Yonderland Tripped Humans Friday Night Lights Sense8 Sons of Anarchy

Jane the Virgin

Banshee

Yonderland

Tripped

Humans

Friday Night Lights

Sense8

Sons of Anarchy

vendredi 3 mai 2013

Alias

 photo Alias1-410x70.jpg

Alias est une série américaine créée par J.J. Abrams (Lost) et diffusée par la chaîne ABC du 30 septembre 2001 au 22 mai 2006. Elle comporte en tout 5 saisons, 105 épisodes de 42 minutes.

Elle était diffusée sur M6 en France et sur Plug TV en Belgique.


SYNOPSIS
Sydney Bristow n'est pas une étudiante comme les autres... Elle est en effet un agent pour une branche secrète de la C.I.A., le SD-6
Ne supportant plus de mentir à son fiancé, Danny, qui vient de lui demander sa main, elle décide de lui dévoiler sa double vie, lui révélant ainsi l'existence du SD-6. C'est alors que sa vie bascule. De retour de mission, elle le retrouve mort, assassiné sur ordre de son chef d'unité, Arvin Sloane
Ayant décider de tout arrêter, elle se fait presque tuer en rentrant chez elle. Elle est sauvée de justesse par son père, Jack, avec qui elle entretient une relation quasi inexistante. Celui-ci lui révèle la vérité: le SD-6 n'appartient pas à la C.I.A., elle fait en fait partie de l'Alliance, une organisation terroriste. Elle travaille en réalité pour l'ennemi qu'elle croyait combattre. 

Elle se rend alors à la vraie C.I.A. et devient un agent double, ayant pour seul objectif de détruire Arvin Sloane et l'Alliance. Elle y rencontre son contact, Michael Vaughn, dont le rôle est de lui confier les contre-mission et elle y apprend également qu'un autre agent double est infiltré au SD-6... son père.

Générique de la saison 4


MON AVIS
Par le créateur de Lost, J.J. Abrams, Alias est une série d'action qui tient en haleine et dont on devient vite accro (pour ma part j'ai avalé les 5 saisons en une semaine...).

La série bénéficie avant-tout du talent de Jennifer Garner, sublimissime dans le rôle de Sydney Bristow. Les scènes d'action, les perruques, les tenues, les langues étrangères,... elle assure !


Mais Sydney n'est pas toute seule ! Même si Jennifer Garner porte a elle seule une bonne partie de la série, les autres personnages en valent également largement la peine . Et oui parce que dans Alias, on s'attache à tout le monde, même à Sloane et Sark ! Des acteurs en or dont Victor Garber, Michael Vartan, Greg Grunberg, David Anders, Ron Rifkin,... Ils sont tout simplement géniaux.
Le charme de Vaughn, le flegme légendaire de Jack, les ruses de Sloane, la maladresse de Marshall... chacun apporte sa touche personnelle à la série. Même les personnages secondaires nous captivent, tout spécialement Irina Derevko, la mère de Sydney. Elle donne à la saison 2 une saveur spéciale qui la rend si captivante.

Les relations entre personnages sont également magnifiquement bien ficelées. Personnellement, j'adore la relation qu'entretient Sydney avec son père. Leurs rapports sont souvent conflictuels, surtout au début mais l'amour que porte Jack pour sa fille est incomparable. Il décrocherait la lune pour elle et ça se voit. La relation Sydney/Vaughn est aussi une de ces histoires qu'on adore... On sent une attirance entre eux dès le départ et on voit leur sentiments grandir au fil des épisodes. Mais il faudra attendre la saison deux pour la concrétisation de leur amour.

Le premier bisou Sydney/Vaughn


Egalement la relation entre Sydney et Sloane remplie de haine mais aussi d'amour. En effet, malgré tout ce qu'il lui a infligé, celui-ci tient vraiment à elle, il la considère un peu comme sa propre fille. Les sentiments ne sont bien sûr pas mutuels, aucun doute là-dessus, Sydney elle, le déteste réellement.


Dans Alias, on n'est jamais à l'abri de rien ! On ne compte plus le nombres de situations renversantes qui ont pris place pendant ces 5 années. Des rebondissements parfois complètement inattendus qui vous laisse sous le choc, notamment le final de la saison 2... stupéfiant ! D'ailleurs, la saison 2 reste pour moi la meilleure de toute. Le rythme y est soutenu, l'intrigue est envoûtante,... Bref, on a vraiment du mal à décrocher. Elle comporte également le meilleur épisode de la série "Phase one", une pure merveille !

Promo pour les deux derniers épisodes de la saison 2


Sydney nous entraîne aussi dans ses voyages autour du monde, dépaysement garanti ! Pourtant, l'équipe de tournage n'a jamais quitté Los Angeles, tous les décors ont été reproduits. 

On apprécie aussi tous les petits gadgets d'espion de Marshall, pas très réalistes mais ô combien efficaces ! Marshall qui donne d'ailleurs une bonne dose d'humour à la série, agréable à côté de tous les événements pesants qui s'y déroulent.

Notons également que la série bénéficie de choix musicaux de goût. Les musiques sont très bien choisies et très agréables à l'oreille.


Mais n'oublions pas qu'Alias a été créée par J.J. Abrams... Avec lui, rien n'est jamais simple. On se perd parfois un peu dans l'histoire, principalement dans tout ce qui concerne Rambaldi. Tout s'emmêle et ce n'est pas toujours évident de garder le fil de l'intrigue. De plus, quelques incohérences apparaissent par moment. Les histoires sont aussi souvent tirées par les cheveux, surtout dans la saison 4 qui, selon moi, part un peu dans tous les sens. Beaucoup d'épisodes individuels qui ralentissent le rythme et des situations complètement fictives qui virent un peu dans le fantastique.

Mais au final, Alias c'est du tout bon ! Une série culte où l'on peut retrouver des guest stars d'exceptions : Quentin Tarantino, Ethan Hawke, Terry O'Quinn (Locke dans Lost), Isabelle Rosselini,... Une série que je vous recommande fortement en version originale, si ce n'est que pour profiter de la performance des acteurs lors des dialogues dans des langues étrangères.


Les 5 saisons sont bien naturellement sorties en DVD. 
Un coffret édition limitée est également sorti... De quoi vous faire baver !

 photo Alias-Box.jpg  photo Alias-BoxOpen2.jpg

Promo spéciale 'superbowl'

Aucun commentaire:

Publier un commentaire