Mes dernières chroniques

Jane the Virgin Banshee Yonderland Tripped Humans Friday Night Lights Sense8 Sons of Anarchy

Jane the Virgin

Banshee

Yonderland

Tripped

Humans

Friday Night Lights

Sense8

Sons of Anarchy

lundi 23 avril 2012

Une Nuit à New York de Rachel Cohn & David Levithan

Titre VF : Une nuit à New York
Titre VO : Nick & Norah's Infinite Playlist
Auteur : Rachel Cohn & David Levithan
Genre : Romance, Jeunesse
Éditions : Livre de Poche (Jeunesse)
Pages : 224
Année de parution : 2012

Commandez-le sur Amazon















QUATRIÈME DE COUVERTURE 

Il y a trois semaines, deux jours et vingt-trois heures qu'elle m'a dit " c'est fini ". Et la voilà déjà avec un autre. Ils s'approchent du comptoir. Il faut que j'agisse. Je me tourne vers une fille que je ne connais même pas, et je lâche : Tu veux bien être ma copine pendant les cinq prochaines minutes ? Nick et Norah n'ont rien en commun. Sauf un premier baiser, censé durer cinq minutes. Et qui va se prolonger toute une nuit. Une seule nuit ?


MON AVIS

Ce livre était un achat complètement spontané... Note à moi-même : tâcher d'éviter à l'avenir !

Lors d'une soirée dans un bar, Nick voit son ex débarquer avec son remplaçant. Ça ne fait que trois semaines qu'ils ont rompu, et alors qu'il a tout le mal du monde à s'en remettre, elle, est déjà passée à autre chose ! Pas question pour Nick de lui montrer ses faiblesses... il demande alors à la première fille qu'il croise d'être sa copine pour les prochaines cinq minutes.
Cette fille, c'est Norah... et il était loin de s'imaginer ce que la nuit leur réserverait !

Niveau personnages, on ne peut pas dire que j'aie vraiment accroché à nos deux protagonistes. Vous pensez bien qu'en 224 pages, on a pas vraiment le temps de les passer au peigne fin. On ne connaît que très peu sur eux et sur leur passé mis à part les quelques bribes qui sont abordées et qui concernent intégralement leur vie amoureuse respective.
Globalement, Nick m'a un tantinet tapé sur les nerfs, probablement dû à son côté trop 'mou'. Norah m'a moins irritée, quoique son débit de paroles m'a plu d'une fois fatiguée...

L'histoire est contée, en alternance, du point de vue des deux personnages principaux. Un choix judicieux qui donne une cadence bien rythmée au livre.
Le style est également dynamique mais parfois un peu trop dense. J'ai également trouvé le langage parfois parfois à la limite du vulgaire. Un style très familier qui devrait plaire aux jeunes mais qui ne m'a pas séduit du tout (roh, je suis une vieille maintenant !)

L'histoire n'a rien d'original ou de captivant mais a le mérite d'être bien condensée. Il s'en passe des choses en une nuit pour Nick et Norah ! Le tout est de ce fait assez bien rythmé et se lit très rapidement.

L'histoire contient également beaucoup beaucoup de références musicales (normal quand vous voyez le titre original, me direz-vous !) et télévisuelles. Une m'a particulièrement marquée sur la série Angela, 15 ans (oui, j'étais fan de cette série !). Et comme je suis gentille, je partage :

"... que je hais plus que ce connard de producteur qui a interrompu Angela, 15 ans et m'a laissée sur un épisode qui ne répond même pas aux questions existentielles : Angela et Jordan Catalano ont-ils été jusqu'au bout ? Patty et Graham ont-ils divorcé ? L'attirance sexuelle entre Rayanne et Sharon a-t-elle fini par déboucher sur une relation ?"

Voilà, c'est tout bête mais ça a le mérite de m'avoir fait sourire !

J'ai cependant vite compris que j'avais, depuis un moment déjà, passé la tranche d'âge cible de ce roman qui est était clairement adressé aux d'jeuns (et oui j'ai conscience que rien que ce terme me place définitivement dans la catégorie des 'vieilles')


En résumé, une lecture qui a le mérite d'être rapide mais qui ne sera pas mémorable pour moi. Je n'ai pas accroché au style trop "rentre-dedans" ni au manque de consistance des protagonistes... mais les plus jeunes devraient trouvé le rythme effréné de l'histoire et le langage utilisé plus à leurs goûts !

Ce que j'ai aimé : Les petites références disséminées par-ci par-là.
Ce que j'ai moins aimé : Le style, trop orienté jeunesse à mon goût.


Encore, une chose : le livre a été adapté au cinéma. Je n'ai pas vu le film (et honnêtement, je n'en ai pas l'envie) mais au vue du trailer, il semblerait que l'histoire ait largement été modifiée.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire